Conseils et informations ustensiles de cuisson
   

Conseils et informations ustensiles de cuisson

 

1. Présentation de la gamme Baumstal

2. Garantie à vie

3. Conseils d'entretien

4. 10 Conseils d'utilisation

5. Cuisson à l’étouffée

6. Class Induction

7. Induction : comment ça marche ?

 

PRESENTATION


BAUMSTAL vous propose toute une gamme d'ustensiles de cuisine pour une cuisson saine. Notre batterie de cuisine est réalisée en acier inoxydable 18/10, composé à 18 % de chrome, à 10 % de nickel et à 72 % de fer. C'est le meilleur matériau de cuisson à ce jour, parfaitement adapté à la cuisson crue préconisée avec la gamme Baumstal.
 

Haut de page

GARANTIE A VIE


Toute notre gamme de cuisson inox est couverte par une garantie illimitée. La qualité exceptionnelle de nos ustensiles et le soin apporté à leur fabrication vous assurent d'une garantie à vie contre tout vice de fabrication. Ne sont pas pris en compte les dégâts résultant d'une mauvaise utilisation, de l'emploi d'un produit inapproprié ( eau de javel ou produit chloré), d'un choc (chute) ou un ustensile brûlé suite à un oubli.

Haut de page

CONSEILS D'ENTRETIEN


Avant la première utilisation Lavez minutieusement chaque pièce Baumstal à l'aide d'une éponge souple, à l'eau très chaude additionnée d'un détergent vaisselle liquide. Rincez à l'eau chaude. Entretien courant.

- Pour un entretien simplifié, les récipients peuvent être placés au lave vaisselle.
- Le liquide vaisselle et une éponge sont les outils de nettoyage recommandés.
- Evitez l'emploi de détergents granuleux afin de préserver le brillant extérieur. L'intérieur n'exige aucune précaution spéciale.
- Pour remédier à l'apparition de tâches bleuâtres signe d'une surchauffe, et à celles des tâches blanches dues au calcaire, nettoyez au vinaigre ou au citron pur.
- Le produit BAUMINOX (au savon végétal, et 100% naturel) utilisé régulièrement avec une éponge humide,  réservera le poli et les qualités de cuisson de votre Baumstal.
- Vous pouvez également utiliser de temps à autre un autre produit spécifique au nettoyage de l'inox que vous trouverez en droguerie.
- N'utilisez jamais de produit chloré tel que l'eau de javel. Le chlore attaque l'inox de manière irréversible Le gros sel : un faux ami. Pour saler l'eau des pâtes (par exemple), attendez l'ébullition pour ajouter le sel : il se dissoudra rapidement sans faire de dépôt dans le fond. Sel = chlorure de sodium ! Que faire si . . . j'ai laissé brûler mon  liment... et l'ustensile a eu un coup de chaud ?! On récupère ce qui se mange !... On enlève les aliments brûlés  vec une cuillère et on ajoute de l'eau chaude et un verre de vinaigre. On laisse reposer (1 heure / une nuit ...) les particules accrochées vont mollir. On racle le reste avec une cuillère et on évalue les dégâts : 1°) Quelques traces restent dans le fond On frotte avec un tampon abrasif et du liquide vaisselle. On termine l'opération avec du  auminox et...ni vu ni connu ! 2°) la marmite est noire et une couche résiste Pas de panique ! On recommence le
trempage en faisant chauffer jusqu'à ébullition et on laisse reposer une journée. Puis on gratte ...avec la paille de fer et une goutte de liquide vaisselle. Tout s'enlève ...en insistant ! Le tampon abrasif si besoin était et le bauminox au final. 3°) j'ai " récupéré " l'intérieur, mais la marmite est jaunie à l'extérieur Un savon à l'argile (savon de  marseille à l'argile livré avec une éponge synthétique) va repolir l'ustensile sans le rayer, et au fil des lavages il retrouvera son éclat.

 

 

10 CONSEILS D'UTILISATION 

 


 

Ensembles de cuisson Baumstal

Deux particularités permettent de veiller au bon déroulement de la cuisson crue :


- un joint d'eau se forme en début de cuisson et rend le couvercle plus hermétique. Il est donc déconseillé de soulever celui-ci en cours de cuisson.
- L'orifice du couvercle (contrôle thermique visuel) laisse la vapeur s'échapper lorsque la température dépasse les 85°C. Il suffit alors de réduire la source de chaleur.


Faitout et sauteuse Baumstal

 

                                                                     

Remplir au minimum aux 2/3 de la hauteur sans eau.                                                     


Passoires légumiers Baumstal

Peu de légumes à faire cuire.

Réduire le volume de cuisson avec le bol légumier dans lequel vous ferez pocher une tranche de poisson.

 


Plat à four Baumstal

Peu de légumes à faire cuire.

Faire cuire dans la passoire haute ou creuse votre poisson.

 
 



 

 

 

Marmite Baumstal

Légumes au 2/3 de la hauteur.

Dans la passoire haute petites céréales, couscous, millet, boulghour, quinoa, sarrasin.

Le test de la goutte d'eau garantit la saisie parfaite de votre viande et ce sans ajout de matière grasse.

 

 

 Visionnez la vidéo du test de la goutte d'eau

 

 

 Haut de page 

LES BIENFAITS DE LA CUISSON A L'ETOUFFEE

Les avantages des ustensiles de cuisson Baumstal

Il y a de nombreuses manières de tuer les qualités gustatives d'un aliment, la cuisson inadaptée est sûrement la plus répandue.

    * Un fruit ou un légume cuit à 140° n'est plus que de la cellulose, donc indigeste.
    * Les vitamines qu'ils contiennent disparaissent à 90°.
    * Les oligo-éléments sont perdus au moment de la cuisson ou transformés.
    * C'est le cas du chou, de la tomate ou des artichauts qui deviennent indigestes.
    * Les diastases sont détruites entre 45° et 75°.
    * La vitamine C très fragile disparaît à partir de 60°.
    * Les vitamines liposolubles y compris la précieuse vitamine D sont détruits à 110°.
    * A partir de 120° les graisses commencent à se décomposer en acides gras et glycérine qui se dédoublent d'eux-mêmes en eau et en goudrons cancérigènes.
    * Les protides subissent des altérations ainsi que les glucides (bien que ceux-ci semblent plus stables à la chaleur)

Fort de ces éléments, on donnera toujours la préférence à une cuisson douce. Les cuissons " à l'étouffée " n'excèdent pas, dans certains matériaux de cuisson tel que l'acier inoxydable de qualité 18/10, 60° à 68°.

Cet acier offre les garanties souhaitées à savoir pureté, dureté, il est également inodore. Mais il est très important de choisir un acier de très haute qualité.

Note particulière au matériel Baumstal. Cette société innovatrice diffuse des ustensiles de cuisson de très grande qualité. Leur fond épais permet une parfaite diffusion de la chaleur, d'où une économie d'énergie lors de la cuisson.

L'avantage du matériel Baumstal est que selon les aliments il est possible de procéder à différents types de cuisson, étouffée ou vapeur.

La cuisson à l'étouffée doit se faire à feu très doux afin d'éviter de brûler le fond. La casserole doit être de taille adaptée à la quantité à cuire ; elle doit être pleine de légumes, au 3/4 minimum, cela évite la perte d'humidité créée par les légumes car avec cette méthode on cuit les légumes dans leur propre jus (ils sont souvent composés à 80% d'eau). Il s'agit d'une cuisson lente, qui se fait à basse température avec le couvercle fermé. Ce mode de cuisson nécessite des fruits et légumes issus de l'agriculture biologique du fait que l'on concentre l'aliment. Cette cuisson à l'avantage de conserver les minéraux, le bon goût aux légumes, sans autre adjonction (sel ?), et surtout de permettre à l'aliment d'être assimilable et digeste.

C'est un bon mode de cuisson si l'on possède un ustensile correct.

Martine Rigaudier - Guigardet auteur aux Ed. Dangles.
 

Haut de page



Baumstal est membre de l'association CLASS INDUCTION. Cette signature atteste que l'ustensile est compatible avec les tables à induction. Il sera cependant parfaitement adapté aux autres sources de chaleurs tel le gaz ou l'halogène.

DEPUIS MARS 2005 TOUTE LA GAMME BAUMSTAL EST COMPATIBLE AVEC LES PLAQUES DE CUISSON INDUCTION,

sauf les ustensiles ovales (marinière et rôtissoire).

 

CLASS INDUCTION

 

Baumstal est membre de l'association CLASS INDUCTION. Cette signature atteste que l'ustensile est compatible avec les tables à induction. Il sera cependant parfaitement adapté
aux autres sources de chaleurs tel le gaz ou l'halogène.


 
L'INDUCTION : COMMENT CA MARCHE ?

La table à induction ressemble à une table vitrocéramique classique, mais son principe de chauffe est unique.

Un générateur électronique alimente et commande électriquement une bobine (inducteur) située à l'intérieur de l'appareil. Cette bobine crée un champ magnétique de telle sorte que le récipient se trouve traversé par les courants dits « d'induction ». Ces derniers transforment le récipient en véritable émetteur de chaleur. La puissance de chauffe est par conséquent restituée au maximum et la cuisson s'effectue sans déperdition calorifique.

L'énergie s'adapte automatiquement à la taille du récipient.

Haut de page